Prendre son envol

Je vous reviens enfin … Après plusieurs longues semaines d’absence. Cela m’a tellement manqué de ne pas écrire ici. Les idées d’articles se bousculaient dans ma tête et je n’avais pas une seconde à moi pour me consacrer au blog … frustrant. 

J’ai changé de vie. Du tout au tout, et du jour au lendemain…

Tout a commencé le 31 décembre dernier. Nous étions à Limoges avec mon chéri pour fêter le nouvel an. Limoges c’est la ville de notre enfance à tous les deux, c’est aussi la ville de notre rencontre. C’est la ville de nos plus vieux amis, de nos familles … C’est un peu notre petite ville de cœur, notre cocon où nous aimons nous retrouver pour reprendre des forces, loin du tumulte. Après cette belle soirée du nouvel an, nous sommes rentré chez nous à Bordeaux, bien trop nostalgique. Le cafard s’est vite installé. Après une formation qui n’avait mené à rien, j’été sans emploi, sans avenir et je tournais en rond dans notre petit appartement. J’ai commencé à rechercher un emploi, sans grandes convictions. En épluchant les petites annonces, je réalisais que Bordeaux ne me plaisait plus … Il ne me restait que cette fatigue incessante : le bruit des voitures sur les boulevards, le temps perdu dans les transports, la foule, les prix exorbitants … j’été lassé… c’est là que j’ai réalisé que ma belle campagne limousine me manquait. J’avais besoin de calme, de sérénité, j’avais besoin de reconstruire à nouveau quelque chose. Alors, juste une fois j’ai jeté un œil sur les offres d’emplois à Limoges. Et puis cette vague idée est devenue une obsession : JE VEUX Y RETOURNER!

Chéri était d’accord… après tout pourquoi rester ici? Notre appartement de 30 mètres carrés nous coutait un bras, nous sortions très peu et ne profitions plus de rien. Alors j’ai cherché, encore un peu dans l’abstraction, dans le flou. J’envoyais des tas de candidatures en ne rêvant qu’à cette nouvelle vie. Et puis un jour de février, l’entretien gagnant! Tout est allé si vite! Le lendemain, j’entamais une formation de deux semaines à Poitiers. Durant cette période, j’été inondé de travail et écroulée et fatigue. J’ai trouvé un appartement meublé et à la fin de ma formation, j’ai débarqué à Limoges avec ma petite valise.

Aujourd’hui cela fait deux semaines que je suis installé. Mon petit appartement donne sur une jolie place que j’arpentais si régulièrement avec ma mère étant petite pour aller au marché. Je croise des connaissances, des visages familiers mais lointains. Je construis peu à peu ma petite vie. Mon emploi me prend énormément de temps. Je travaille seule et doit être constamment opérationnelle. Mais aujourd’hui le stress laisse peu à peu place, à la sérénité. Je me sens libre et heureuse … Même si rien ne s’est passé comme prévu, je l’ai fait! Et pour la première fois, je suis fière de moi.

Mon chéri me rejoindra bientôt, je l’attends patiemment, en prenant chaque jour un peu plus mes marques. J’ai l’impression de redécouvrir une nouvelle ville, toute autre que celle de mon enfance. C’est drôle …

Je garde cependant, Bordeaux dans mon cœur. Mes parents et ma meilleure amie me manquent énormément. La ville et sa belle abondance me semblent si loin! Mais je n’y reviendrais que pour le meilleur, et c’est ça le bonheur!!!

Voilà pour mon petit récit des dernières semaines … et pour l’illustrer je ne pouvais pas utiliser d’autres photos que celles-ci. Un joli shooting avec Jonathan tout en légèreté et poésie. Je trouve que cela va à merveille avec mon « envol » et ma sérénité actuelle.

Julia-10

Julia-4

Julia-5

Julia-7

Julia-9

Julia-1

Julia-11

Julia-13

Pull et Jupe : H&M (ancienne co’)

Chaussures : Zalando 

Cold January

 » A l’aube de ce mois de janvier 2018, j’ai eu un moment d’introspection important. Cette période de l’année est connue pour être périlleuse : un hiver bien installé, un temps tout gris et glacial, des sapins malheureux attendant sagement le camion poubelle sur le trottoir, la reprise du quotidien tant bien que mal avec la tête encore un peu dans les nuages. Je me suis réveillée le 1er du mois, la tête encore chiffonnée par une courte nuit et je n’ai cessé de penser. En 2018 je veux être moi en mieux, je veux achever mes vieux démons, je veux vivre une vie plus saine avec moins de stress, cette bête noire qui me pourrit la vie depuis toujours… Mais alors, par où commencer? Par se poser les bonnes questions je pense : mon environnement est-il propice à la sérénité? Que dois-je changer en moi pour être plus sereine? Dois-je changer ma façon d’être? de penser? de vivre? Sans vouloir être complètement radical, je me suis interrogé sur ce qui me rendait heureuse. Et d’un coup, la réponse est arrivée, naturellement… je savais quoi faire…  »

Bon mettons mes questions existentielles de côté, et passons aux choses sérieuses (mais quand même plus légère) : un petit look pas piqué des hannetons pour commencer l’année! Janvier est synonyme de froid et donc de cocooning, de vêtements doux et confortables et de couleurs plus douces. En me promenant dans mon quartier, j’ai découvert une petite boutique qui affichait tout à -50% sur la vitrine. J’y ai découvert des pièces séduisantes et originales qui ont fait mon bonheur. J’ai finalement craqué sur cette petite moumoute rose et bleu pastel. Ce genre de pièce « qui a de la gueule » et qui complètera parfaitement un outfit simple. A mettre par-dessus un pull à col roulé bien chaud ou une petite veste en cuir pour « pimper » le tout! Je la porte donc par dessus un pull noir, prés du corps basique. Avec un jean skinny déchirer gris et un petit bonnet doudou rose poudré. Aux pieds, je vous présente (non sans amour dans mes yeux) mes boots « Mou ». Reçues à Noel, je ne les quitte plus, elles sont tellement confortables et je suis amoureuse de leurs formes et de leurs couleurs.

Bon la mauvaise nouvelle c’est que la fameuse petite boutique où j’ai acheté ma petite veste va bientôt fermée définitivement. Mais pas de panique puisque apparemment une boutique en ligne va bientôt ouvrir alors suivez les sur Instagram pour vous tenir informé : @editions.limitees

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Veste sans manches : Editions Limitées

Pull : H&M 

Jean : New look (c’est le modèle Hallie, que j’ai acheté en plusieurs coloris tant je l’aime <3)

Boots : Mou

Bonnet : Monoprix 

(Retrouvez toutes les références des vêtements dans l’onglet « Shop my style » du blog )

Merci à Valentin pour ces chouettes photos 🙂 Suivez le sans plus tarder sur Instagram : @valou_c

Alors, avez-vous aimez ce look?

Et pour vous aussi, le mois de janvier est synonyme de remise en question?

Quelles sont vos bonnes résolutions? 

Ma veste poilue du Grinch :)

Quand j’été ado, le regard des autres était très important pour moi. J’ai fait la plus grande partie de mes années collège dans un petit village en pleine campagne. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les mentalités là-bas étaient très étroites. Impossible de porter les vêtements que l’on voulait sans être critiqué. Ma mère m’offrait pourtant beaucoup de vêtements colorés et originaux qui restaient sagement dans mes placards à son grand désespoir. la raison? Ces critiques incessantes que je prenais beaucoup trop à cœur. Mais que voulez-vous? à la puberté, ces problèmes, qui nous paraissent aujourd’hui insignifiants, sont décuplés par mille. Le regard des autres est primordial pour nous à cet âge et j’ai donc finit par faire comme tout le monde : m’habiller avec des formes simples et des couleurs sombres et me fondre dans la masse.

Mes années lycées furent plus agréables. J’ai choisi un lycée dans une ville un peu plus grande où j’ai pu découvrir une liberté d’esprit. C’est à ce moment-là que je me suis cherché un style. Sarouel et keffieh puis Doc Martens et Sweat shirt oversize, je me suis cherché longtemps dans ce style un peu destroy. Je me faisais même des atebas très moches avec de la laine qui m’ont créé des grosses dreadlocks immondes. J’ai aussi fait quelques piercings (parfois à l’insu de mes parents) que je n’ai pas assumés longtemps et qui m’ont laissé de vilaines cicatrices. Bref, en voulant me créer un style, je me suis fondu dans la masse. Je refusais de m’acheter certains vêtements que j’aimais beaucoup mais qui ne correspondait pas à mon « style » de l’époque.

Aujourd’hui j’ai 25 ans, et j’écris cet article avec amusement en repensant à la Julia de 2009, incapable d’assumer qui elle est vraiment. C’est dingue comme le fait de grandir nous aide à devenir nous-même. Je ne me pose plus vraiment de questions quand je fais du shopping. J’achète ce qui me plaît et le regard des autres : je m’en contrefiche! J’ai repensé à tout ça récemment, quand le froid est revenu et que j’ai ressorti ma grosse veste en fausse fourrure verte. C’est une pièce que j’ai shoppé à Londres en janvier dernier et que j’adore! J’aime la coupe, la couleur, la matière… et je la porte à toutes les sauces. Ce qui est drôle c’est qu’elle attire l’œil et les commentaires des gens dans la rue.

Petite liste (non exhaustive) des commentaires en tous genres à propos de cette veste :

 » Faites attention, c’est la saison de la chasse! »

 » Vous avez tué quel animal pour faire votre manteau? »

« Hé le Gremlins!!! »

« Super ton déguisement! On dirait le Grinch! »

Bon les gars, calmez-vous ce n’est qu’un manteau!

Cela me fait sourire de m’imaginer porter ce vêtement 7 ans plus tôt … c’est sûr que je ne l’aurais jamais assumé et retirer direct à la première critique.

Bon, en résumé, portez ce que vous voulez… et les autres on les emm*rde!

Bon comme je ne peux pas vous présenter ma veste, sans rien en dessous… Je vous ai concocté un petit look des familles que je trouve très sympatoche : un col roulé noir près du corps avec une jupe patineuse noire également. C’est typiquement le genre de tenue que je pourrais porter à n’importe quelle occasion : sortie shopping, soirée entre amis, journée de boulot … Avec une capeline, des bijoux et un joli sac le tour est joué!

IMG_5439

IMG_5391

IMG_5411

IMG_5423

IMG_5451

IMG_5500

IMG_5469

Manteau : Oh my Love (acheté chez TopShop à Londres)

Pull, collant, capeline et bottines : H&M

Jupe : New Look

Bijoux : Moa

Sac : Cha’s Hands ( à découvrir ici)

 

 

 

Assumez-vous et kiffez la vie ❤

 

Fall is back !

Hello à tous!

Je suis de retour… après un bel été! J’espère que vos vacances étaient au top et maintenant place à la rentrée. Et qui dit rentrée dit … automne. Je n’ai pas les mots pour vous dire à quel point je suis heureuse de voir ma saison favorite revenir! C’est le retour des feuilles orangées, des températures plus supportables, du thé et des plaids confortables au coin du feu. On est dans le cliché mes amis! Je n’allumerais aucune bougie Yankee Candle c’est promis. Je préfère vous montrer mon tout premier look automnal. C’est à nouveau mon amoureux qui a réalisé ce shooting et je suis tellement heureuse du résultat. C’est qu’il a du talent mon petit monsieur!

Donc pour ce look nous allons rester dans du vu et du revu mais qu’importe. Je reste fidèle aux couleurs chaudes avec une jupe couleur camel, des bottines marron et un ENORME pull. Oui je m’emballe un peu, sachant que les températures sont encore clémentes, mais je suis tellement fan des gros lainages. Celui-ci est extra large avec un gros col roulé. Il est ultra-confortable et c’est pour moi le vêtement que je suis capable d’acheter en double, en triple, en quadruple et en différents coloris. Quand on est une adepte de l’automne, on ne fait pas les choses à moitié. Malgré tout j’ai gardé mon petit sac « cartable » rose pâle qui m’a accompagné tout l’été.. Une dernière petite touche estivale qui fait tellement de bien quand même.

IMG_4553

IMG_4546

IMG_4590

IMG_4552

IMG_4539

IMG_4565

IMG_4610

Pull : Zara (collection actuelle)

Jupe : H&M Divided (Ancienne co’)

bottines : H&M (ancienne co’)

Sac : Pieces (shoppé cet été chez Citadium )

Sur les lèvres je porte le Nyx Soft Matte Lip Cream en teinte « Transylvania »

Et voili voilou pour ce premier look et je suis excitée comme jamais pour les prochains à venir. En attendant je vous embrasse fort ❤